Le climat des pays du Sud-Est Asiatiques rend possible – SANS aucun apport extérieur d’énergie – un élevage d’insectes qui n’est dès lors source de quasi aucune pollution